Parlons-en cash !

Déjà Parents s’inspire d’un modèle de sensibilisation Straightalking soutenu par le gouvernement britannique depuis seize ans dans le but de réduire le taux des grossesses précoces. Cette approche, là où elle est appliquée, permet, en outre, à 40% des parents adolescents de bénéficier d’un soutien spécifique et bienveillant à la formation et la socialisation.

En Suisses romande, l’éducation sexuelle se concentre principalement sur la contraception ainsi que la prévention des risques de MST. Elle ne permet pas véritablement aux jeunes d’évaluer objectivement la réalité d’une grossesse dite « précoce ». La prestation « Parlons-en cash » initiée et expérimentée par DéjàParents, permet aux adolescents une meilleure compréhension des enjeux liés à la procréation et d’aborder la réalité concrète de ce que devenir parent signifie.

« Parlons-en cash ! » donne la parole à de jeunes parents témoignant de leur quotidien devant un groupe de jeunes, une classe d’ados ou de pré adultes en formation. Le groupe est invité à poser des questions directement aux jeunes parents témoins. Par la suite, les encadrants conduisent la réflexion sous différents axes, relationnels, sociologiques philosophiques ou idéologiques.

Les jeunes parents ont surtout cet avantage de dire les choses « cash ». Ils donnent à leurs pairs auditeurs des raisons concrètes d’être attentifs à leur contraception et de se respon-sabiliser dans leurs relations sexuelles. En parlant de leur réalité au quotidien, ils permettent à leur public de faire un choix éclairé sur le moment opportun d’entamer des relations sexuelles ou de devenir parent.